Banniére DAP2 Report 2 DEC2020 VF

Le PDIDAS et l’ISRA lancent une étude sur le foncier rural

pdidas israLe PDIDAS et l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA) ont procédé ce lundi 14 mai 2018 à la signature d’un protocole d’accord marquant le lancement d’une étude sur le secteur foncier rural dans la zone du PDIDAS. L’étude sera réalisée par le Bureau d’Analyse Macro-Economique de l’ISRA (ISRA-BAME) et impliquera plusieurs institutions à savoir l’IPAR, le GITES, le CIRAD, l’IED et l’UGB. Elle permettra de faire une analyse en vue d’une amélioration des outils de gestion du foncier rural.
Dans son mot de bienvenue, la Coordinatrice du PDIDAS, Mme Ndeye Coura Mbaye Diop, a tenu à rappeler l’importance de cette étude qui, selon elle, « marque un tournant décisif dans l’histoire foncière du Sénégal ». Car, poursuit-elle, « il s’agit d’une étude dont l’objectif principal est d’aboutir à l’identification des solutions pratiques pour améliorer les outils de gestion foncière dans le monde rural et par extension dans toute l’étendue du territoire sénégalais ». Ainsi, cette étude « mettra en lumière les nouvelles pratiques foncières qui n’étaient pas envisagées par la loi sur le domaine national et analysera la contribution des bureaux fonciers dans la sécurisation foncière au niveau des neuf communes d’intervention du PDIDAS», conclut la Coordinatrice du Projet.
Pour sa part, le Directeur Général de l’ISRA M. Alioune Fall souligne que « l’étude permettra d’alimenter les questions de réformes au niveau du Plan Sénégal Emergent (PSE). D’ailleurs il faut une bonne réforme foncière pour que l’agribusiness puisse jouer pleinement son rôle dans le PSE », précise-t-il, en marge de la signature du Protocole.
Par ailleurs, M. Fall pense qu’il faut faire en sorte que cette étude, « puisse donner suffisamment d’éléments qui permettront de revoir la législation afin de donner aux bureaux fonciers, initiative du PDIDAS, les pouvoirs qu’il faut pour régler les questions du foncier rural ». Pour lui, cette approche constitue le seul moyen de faire décoller l’agriculture, considérée comme la locomotive de la croissance du pays.
Sous la supervision du PDIDAS, l’ISRA-BAME travaillera en étroite collaboration avec un groupe de travail qui sera mis en place à cet effet. Ce dernier comprendra le Ministère de l’Economie et des Finances, associant la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID) par le biais du service des collectivités locales, le Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, le Ministère de la Gouvernance Locale et de l’Aménagement du Territoire, et le PDIDAS.
L’Etude d’une durée de 10 mois, aboutira sur des recommandations qui seront plus tard affinées et formalisées par les commanditaires. D’après ses promoteurs, les recommandations seront axées sur les modalités d’enregistrement des droits fonciers et les nouveaux services de gestion foncière décentralisée ; ou encore sur l’implication des services techniques déconcentrés : supervision, appui conseil, rattachement au NICAD, unicité des bases de données foncières, entre autres.

ACTUALITES

trait
Copyright © 2017 - Projet de Développement Inclusif et Durable de l’Agribusiness au Sénégal (PDIDAS)
Ngallèle km 9, Route de Rosso, Saint-Louis - Boite postale: 680 - Tel­: +221 33 ­961 99 90 - Fax­: +221 33 ­961 99 94 - Email­: pdidas@pdidas.org