joomla vector social icons
  • Bénéficiaire du Programme Accompagnement des Communautés
    Bénéficiaire du Programme Accompagnement des Communautés
  • Le faucardage du Ngalam profite aussi au bétail
    Le faucardage du Ngalam profite aussi au bétail
  • Une propriétaire terrienne satisfaite de la régularisation de sa parcelle
    Une propriétaire terrienne satisfaite de la régularisation de sa parcelle
  • Ouvrage de franchissement du chenal finalisé dans la Commune de Ngnith
    Ouvrage de franchissement du chenal finalisé dans la Commune de Ngnith
  • Parcelle d'oignon à Khelcom Diop dans le cadre du programme PAC GA
    Parcelle d'oignon à Khelcom Diop dans le cadre du programme PAC GA

41 620

Hectares de terres à usage agricole sécurisés dans les zones d'intervention du PDIDAS.

7 800+

Tonnes de patate, d’oignon, d’arachide et de melon récoltées par les petits producteurs de l'Opération Pilote de Ngnith, pour une valeur de plus de 1,2 milliards de F CFA

7 585

Parcelles régularisées pour une superficie agricole de 30 468 hectares dans les 9 communes d’intervention du PDIDAS.

Sécurisation foncière : La commune de Ronkh satisfaite de la régularisation de 949 parcelles à usage agricole par le PDIDAS

Sécurisation foncière : La commune de Ronkh satisfaite de la régularisation de 949 parcelles à usage agricole par le PDIDAS

La Commune de Ronkh, située à 85 km de Saint-Louis, lors de son conseil municipal tenu le vendredi 24 mai 2019, a délibéré à l’unanimité, pour la régularisation de 949 parcelles à usage agricole (couvrant une superficie de 3418,13 hectares) au profit des communautés locales. La séance a été présidée par le Maire de la Commune le Dr Ahmed Tidiane Ndiaye en présence des conseillers municipaux, de la commission domaniale et d’une équipe technique du PDIDAS venue prendre part à la toute première délibération de  régularisation...

COMMUNIQUE DE PRESSE

logo pdidas mini

Ngallèle km 9, Route de Rosso

Tel : 33 961 99 90

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;  site web : www.pdidas.org

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

Projet de remise en eau du bassin du Ngalam incluant la zone des trois marigots

 image canal shunt

Saint-Louis, le 21 Septembre 2018 - Dans le but d’atteindre son objectif de développement de l’agriculture commerciale dans les régions de Saint-Louis et de Louga, le PDIDAS envisage la réalisation d’aménagements structurants dont la remise en eau du bassin du Ngalam incluant la zone des trois marigots. A cet effet,  le Projet   a entrepris plusieurs études (Avant-Projet Sommaire et Avant-Projet Détaillé) qui ont été validées en relation avec les communes et  communautés cibles.

Les résultats  de l’étude technique ont permis de déterminer les potentiels impacts  du nouveau canal, partant du Lampsar Aval jusqu’au Ngalam,  dont les lotissements à usage d’habitat du village de Ndiawdoune, situé dans la commune de Gandon et à une dizaine de km à l’Est de la ville de Saint-Louis  sur la RN2.

Conformément aux dispositions  réglementaires nationales et aux politiques de sauvegardes environnementales et sociales de la Banque mondiale, une Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES)  et un Plan d’Action de réinstallation (PAR) sont également en cours pour déterminer avec exactitude les impacts du Projet.

C’est dans ce sens qu’une consultation des parties prenantes  s’est   tenue le lundi 17 septembre 2018 à Ndiawdoune, pour échanger et informer les populations  sur la réalisation des infrastructures prévues. Ainsi, le PDIDAS soucieux de l’inclusion sociale a bien noté  les préoccupations  des Communautés, qui seront prises en charge par l’EIES et le PAR.

La remise en eau du bassin du Ngalam incluant les trois marigots à travers la réalisation d’aménagements et d’infrastructures d’irrigation primaires, va ainsi résoudre  le déficit en eau mobilisable pour l’agriculture  dans cette zone.

A terme, lesdits aménagements et infrastructures d’irrigation permettront de valoriser un potentiel de plus de 9,300 ha de terres dans la zone du Ngalam et des Trois Marigots.

 

FIN

A propos du PDIDAS

Le Projet de Développement Inclusif et Durable de l’Agribusiness au Sénégal (PDIDAS) est un projet mis en place par l’Etat du Sénégal sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural (MAER). Il traduit son engagement à favoriser les investissements privés dans les chaînes de valeur horticoles à fort potentiel de valeur ajoutée, de compétitivité, de création d’emplois et de stimulation des exportations agricoles. D’un coût global de 43 milliards de francs CFA, le PDIDAS est soutenu par la Banque Mondiale et le Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM). Le projet est entré en vigueur en juin 2014 et est mis en œuvre sur une durée de 6 ans.

Le PDIDAS a pour mission de favoriser le développement de l’agriculture commerciale inclusive et une gestion durable des terres dans la Vallée du Ngalam et autour du Lac de Guiers.

 

 

Contact Presse :

Aliou BASSOUM, Spécialiste en Communication du PDIDAS

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

MEDIATEQUE : Vidéos du PDIDAS en ligne

FLASH INFO

Le PDIDAS sur Facebook

Le PDIDAS sur Twitter

trait
Copyright © 2017 - Projet de Développement Inclusif et Durable de l’Agribusiness au Sénégal (PDIDAS)
Ngallèle km 9, Route de Rosso, Saint-Louis - Boite postale: 680 - Tel­: +221 33 ­961 99 90 - Fax­: +221 33 ­961 99 94 - Email­: pdidas@pdidas.org